Le développement du retail face au « binge shopping »

binge shopping white mirror

Aujourd’hui, en plus des périodes traditionnelles de soldes, se sont ajoutés des événements promotionnels, comme le Black Friday, le Cyber Monday, Amazon Prime Day ou encore le Singles’ Day en Chine. Des événements appelant à la consommation de masse en un temps restreint, d’où le terme de « binge shopping ». Les défis actuels, et futurs, consistent ainsi à gérer ces afflux de clients, de commandes, tout en proposant une expérience d’achat de plus en plus personnalisée, sur une période très courte. White Mirror s’interroge sur les moyens de fluidifier cette expérience client avec les nouvelles technologies.

 

 

Une révolution des modes d’achat

 

Les nouvelles technologies sont là pour apporter cette dose de fluidité au commerce en ligne et en magasin. Elles permettent d’apporter une expérience plus ludique, interactive et personnalisée au client. Nous avons listé ce qui nous semblent être les principales tendances du marché.

La géolocalisation en magasin
Des déplacements en magasin simplifiés par la géolocalisation. Plus de risques de se perdre ou de ne pas trouver ce que l’on recherche ! Des services conceptualisés peuvent également être mis en place selon la position du client dans le magasin afin de lui offrir une expérience personnalisée.

Le développement des IoT, ou objets connectés
Une gestion des stocks simplifiée, des magasins intelligents, des caddies connectés… Le potentiel est grand.

L’Intelligence artificielle au service du client
Pousser la reconnaissance du client jusqu’à lui offrir un service personnalisé pour l’avant, le pendant et l’après-vente. Ceci entretient le rêve d’avoir son propre Jarvis (d’Iron Man) comme assistant personnel pour ses achats.

Le paiement simplifié
Un paiement en magasin directement depuis son mobile, ou (pourquoi s’embêter) juste en traversant les portiques d’entrée et de sortie du magasin. Cette dernière solution, Amazon Go, a été présentée il y a un an au grand public et est actuellement en test à Seattle. 

Une livraison en toute tranquillité 
Avez-vous déjà pensé à donner vos clés à votre facteur afin qu’il dépose vos colis en votre absence? Présenté en octobre, Amazon Key est un nouveau service du géant américain, et permet à votre livreur, par un système de serrure connectée, de déposer vos articles à l’intérieur de votre domicile.

 

En parallèle, le développement de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée s’accélère.

 

Du « binge shopping » au VR et AR shopping

 

Quoi de mieux pour vendre un produit que de faire rêver le client? La réalité augmentée, autant que la réalité virtuelle, plongent le client dans des expériences immersives. Ludiques et novateurs, ces moyens sont des atouts pour les entreprises aujourd’hui.

S’agissant de la réalité augmentée, l’une des applications les plus communiquées récemment est le service offert par IKEA : Ikea Place. L’entreprise suédoise offre la possibilité de visualiser sur un smartphone le placement du produit dans son intérieur avant achat. Efficace et ludique, cette application intègre les produits de la marque directement dans un emplacement souhaité. 

Plusieurs applications similaires existent pour le secteur du textile. Marre des files d’attente? Pas envie de se déshabiller pour essayer un produit? FX Mirror est un miroir en magasin qui permet de visualiser la sélection vestimentaire de son choix sur soi. En interagissant avec cet écran par des mouvements de main, l’essayage se fait tout seul. Une économie de temps qui plaira au plus grand nombre !

 

Du côté de la réalité virtuelle, le champs des possibles est très étendu, à condition d’avoir le budget nécessaire aux développements d’applications VR. Au niveau du procédé, il s’agit de projeter un produit dans un environnement virtuel personnalisé.

Swarovski, en partenariat avec Mastercard, a lancé en septembre une application shopping en réalité virtuelle. Immergé dans cette expérience, le consommateur peut voir et sélectionner les produit de son choix, avec un simple geste de la tête. Le paiement se fait depuis l’app, sans même retirer son casque. Cette expérience développée par l’entreprise YouVisit permet également au consommateur de se plonger dans l’univers de la marque Swarovksi, en se baladant dans les chambres d’un appartement conçus par différents architectes et designers.

“There’s no question that immersive technology will transform how consumers shop online, and we are really proud to be the platform Swarovski and Mastercard selected to become first movers in this space.” Abi Mandelbaum, CEO and co-founder of YouVisit.

Decathlon suit également la tendance et permet de faire visiter ses tentes familiales Quechua avec un casque à réalité virtuelle, de chez soi ou en magasin.

Un autre exemple marquant est le service développé par le géant chinois du commerce en ligne : Buy+. Créé dans le cadre du Single’s Day, journée « binge shopping » du 11 novembre en Chine, le site Alibaba propose à ses consommateurs une expérience immersive de shopping en réalité virtuelle. L’utilisateur peut ainsi découvrir les produits de son choix avec plus de détails et d’information que depuis un écran d’ordinateur.