Facebook Spaces, du social virtuel au virtuel social

Facebook Spaces

En avril dernier, Mark Zuckerberg avait présenté sa nouvelle plateforme de réalité virtuelle : Facebook Spaces. Les spectateurs avaient alors pu le voir interagir avec d’autres personnes à l’autre bout du monde au sein d’un espace virtuel. Après avoir changé à jamais la façon de voir les relations sociales, Facebook introduit désormais des moyens technologiques modernes. Rachel Franklin, à la tête du projet Social VR de Facebook, a ainsi annoncé que la réalité virtuelle pouvait «devenir la plateforme sociale la plus puissante». Il est ici question de développer des expériences uniques avec ses « amis facebook » dans une bulle virtuelle à 360°. A condition de posséder un casque Oculus Rift, un compte Facebook … et des amis. 

 

Facebook Spaces, une réalité virtuelle sociale

 

Customisez votre propre avatar et lancez-vous ! Ou laissez Facebook créer votre avatar selon les différentes photos présentes sur votre profil. Cette deuxième option est d’ailleurs l’essence même de Facebook Spaces : faire le lien entre le contenu que vous avez placé sur le réseau et l’espace virtuel où vous vous situez avec vos contacts.

Au sein d’un environnement interactif, la promesse est de passer du temps avec ses amis Facebook, représentés sous forme d’avatars. Jusqu’à quatre personnes peuvent ainsi se retrouver autour d’une table virtuelle. Le maître mot ici, est le partage : partage de photos, de vidéos, de jeux, et plus globalement d’expérience ! De plus, l’espace virtuel est modifiable et peut être habillé avec des paysages issus de vos photos sur Facebook ou d’un lieu souhaité.

Afin de partager des moments uniques avec vos amis, il est possible de communiquer, appeler d’autres personnes par FaceTime (même si celles-ci n’ont pas de casque VR), dessiner en 3D, jouer à plusieurs, prendre des selfies, et bien sûr partager vos activités sur Facebook.

facebook spaces

 

Il faut néanmoins rester relatif quant à la démocratisation de Facebook Spaces. S’il faut déjà posséder un Oculus Rift pour accéder à cette expérience, il faut également (au moins) un ami équipé. Les prix de ce casque de réalité virtuelle n’incitent pas forcément à l’optimisme (autour de 400€). L’arrivée sur le marché de l’Oculus Go, un casque moins onéreux fera sans doute du bien à la plateforme.

On peut également pointer un contenu assez limité. L’expérience est ludique mais n’entraîne pas de révolution des interactions sociales en ligne. Patience cependant, Facebook Spaces n’en est qu’à sa version bêta. Son développement est à suivre. Assurément.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *